.

Marche nocturne Roanne-Thiers : 88ème édition

La marche Roanne-Thiers est une marche historique née d'après une histoire datant du début du XXe siècle. L'histoire voudrait que cette marche soit née d'un pari. En effet trois amis sont sortis d'un spectacle à Roanne vers minuit. L'un d'eux a proposé aux autres de venir boire l'apéritif chez lui. Or ce dernier habitait Thiers et l'apéritif doit se prendre avant midi. C'est ainsi qu'ils ont effectué le chemin Roanne-Thiers à pied en partant à minuit avec pour objectif d'arriver avant midi.

La première édition a lieu en 1925. Le départ est donné le 1er samedi du mois de décembre à minuit pile. Le parcours est long de 57 km dont environ 52 sur route ouverte. Le dénivelé positif est de 1500 mètres. Altitude mini : Roanne (280 m), altitude maxi : col St-Thomas (930 m), portions à 16% dans l'ascension du St-Thomas.

Dénivelé + : 1500 m, dénivelé - : 1400 m
Altitude maxi : 930 m, distance : 58 km

Cette marche n'a pas du tout vocation de compétition. Il s'agit avant tout d'une randonnée conviviale, aucun contrôle n'est d'ailleurs effectué sur les parcours. Toutefois de nombreuses personnes tentent d'aller toujours plus vite et réalisent la distance presque entièrement en courant, il s'agit pour l'essentiel de coureurs à pied trouvant là un terrain d'entraînement aux courses de longue distance.

Le sens du parcours varie une année sur deux. Chaque année, pas moins de 45 départements voire de clubs étrangers sont représentés. A l'itinéraire initial de 57 km ont été rajoutés 3 parcours :
  • Parcours de 40 km : Roanne - Chabreloche
  • Parcours de 25 km : Roanne - St Just en Chevalet
  • Parcours de 17 km : Chabreloche – Thiers
L’organisation est assurée, depuis 1925, par le Groupe Montagnard Roannais.

Pour ma part, j'ai choisi le parcours de 58 km en marchant et en courant avec Charly, un Puydômois de presque 60 ans, rencontré sur Internet. J'étais en agréable compagnie, ce qui m'a permis de terminer cette épreuve. 
Départ à minuit donc avec Charly mais sans Isabelle, on s'est loupés. Nous étions très déçus ! Arrivés à Thiers après 10h15 de randonnée, pas bien frais, et après une belle nuit étoilée et froide (-5°C à -8°C). Des arbres abîmés par la dernière tempête de neige bloquant le sentier, le parcours a été un peu rallongé.
Je quitte rapidement Charly après un café avalé à la hâte pour reprendre le bus et le train.

Thiers et les Monts du Sancy

Organisation du Groupe Montagnard Roannais excellente (ravitaillements, rapatriement sur Roanne...) sauf peut-être le tampon initial avant le départ.
Au niveau équipement, j'étais au top avec un petit sac à dos de 3 kg que j'aurais pu alléger. Les chaussures et chaussettes achetées récemment étaient le bon choix, puisque je n'ai eu aucun bobo, malgré une infiltration 4 jours auparavant.
Par contre, je ne vous raconte pas les courbatures après l'arrivée. A ne plus pouvoir marcher. Allez, je m'arrête de me plaindre. 


Encore merci à toi Charly, et à bientôt sur les chemins.
Et merci à Marie pour la logistique, les pâtes de fruits, le régime alimentaire...

8 commentaires:

  1. Hello bonjour,
    Je te souhaite bon courage et je suis sûre qu'avec ton moral et ton entraînement, tu devrais finir... peut être pas le premier, mais sûrement pas le dernier !
    Des biz
    Une fan inconditionnelle (hi,hi,hi)

    RépondreSupprimer
  2. Bravo Bruno
    Je rentre avec ma copine, nous avons fait les 25 km seulement.
    Pas facile de vous joindre dans tout ce monde.

    RépondreSupprimer
  3. Pari de fou, il fallait bien que tu le fasses ! bravo, énorme bravo d'être allé au but ! tu connais l'homéopathie pour les courbatures ? Récupères bien, tu seras content d'arriver au week prochain, bizzz

    RépondreSupprimer
  4. Marie, coach alimentaire9 décembre 2013 à 09:13

    Hello bonjour,
    Superbe ! Fantastique ! Merveilleux ! Fabuleux ! Bref, un grand BRAVO...
    Merci pour ce magnifique reportage phot.... : ah, ben non, pas de photos ! (c'est vrai, qu'il devait faire bien sombre sur une grande partie du parcours)
    Il reste néanmoins le diplôme dont je peux vous assurer la véritable authenticité réelle, puisque j'ai eu l'honneur de le palper pour de vrai !!
    Trêve de plaisanterie : encore un beau challenge relevé. Tu es "mon" héros. Félicitations.

    RépondreSupprimer
  5. Bravo, 10h15 pour 58km c'est super.... Moi une bonne saintexpress, seulement 45 km mais c'était une très belle nuit pour randonnée :-) A bientôt

    RépondreSupprimer
  6. Mounetta (Rando-Trekking)9 décembre 2013 à 22:39

    BRAVO :) et encore BRAVO :) les garçons
    belle performance ...
    Je vous envie un peu.
    J'avoue que j'ai manqué un peu de motivation pour continuer à 5 h30 du mat !
    le dénivelé du col St Thomas m'a fait peur surtout seule.
    Le froid ,la nuit et le manque de sommeil ont eu raison de moi.
    Mais copains du boulot loin devant ...heure d'arrivée Thiers 9 h27

    RépondreSupprimer
  7. ben je croyais qu à l'arrivée il y avait un apéro ? je sais je suis blonde mais quand même!!! bises

    RépondreSupprimer
  8. Charly (Rando-Trekking)10 décembre 2013 à 18:41

    A l'occasion de Roanne Thiers j'ai rencontré le randonneur fou contrairement a son surnom Bruno est un charmant randonneur et l'on s'est entendu comme deux larrons en foire peut être un peu gourmand de pâtes de fruits et moi de vin chaud;notre grande déception pas d' Isabelle mais ce n'est que partie remise on aura bien l'occasion de fouler quelques sentiers ensembles entre Loire et Auvergne;merci a toi Bruno c'était sympa

    RépondreSupprimer

blogger