.

Le GR 20 : Ça c’est fait !

Le GR 20 en Corse est le sentier le plus recherché des amateurs de "Grandes Randonnées". La réputation de ce sentier n’est plus à faire, elle a même et de loin dépassé nos frontières nationales. On en parle comme du sentier de randonnée le plus dur d’Europe. L’itinéraire traverse la Corse par la haute chaîne de montagnes et les anciens lieux d’estives des bergers sur près de 200 km.

La Corse est une terre granitique. Les sentiers et chemins sont marqués par la présence de cailloux, pierres instables, rochers… Sur le GR 20, il y a très peu de passages en forêt sur sentiers faciles et accessibles. La quasi-totalité du parcours traverse de vraies montagnes avec pierriers, gros blocs de roche, éboulis, passages de dalles, et parfois de grands névés tardifs. Des passages sont équipés de mains courantes dans le massif de Bavella, dans le cirque de la Solitude…

Ah j'oubliais : 1/3 seulement des randonneurs terminent le GR 20.
Période : Du 5 au 15 juillet 2010.
Durée : 11 jours au lieu de 15 (4 étapes "doublées").

Les chiffres : Par jour en moyenne, plus de 8h30 de marche et 1000 m de dénivelé positif (autant en négatif), altitude max 2225 m (brèche de Capitellu).

Sens : Sud - nord, pourquoi ?
Le sens "classique", décrit dans le topo-guide de la FFRP est le sens nord-sud : de Calenzana à Conca. Cependant, les "experts" recommandent de le faire dans l'autre sens, et ce, pour plusieurs raisons :
 - Tout d'abord, la difficulté est plus progressive dans le sens sud-nord,
 - Un second argument est le fait qu'on marche avec le soleil dans le dos, ce qui implique une meilleure luminosité,
 - Enfin, en commençant par le sud, en début de saison, cela laisse une semaine de plus pour que les névés du nord fondent.

Météo : grand beau temps.

Horaires : Tous les jours, lever à 4h15 et départ à 5h à la frontale.

Les variantes réalisées : d’I Paliri à Asinau par les Aiguilles de Bavella, et de l’Onda à Petra Piana par les Crêtes.

Coéquipiers : Loïc, un sympathique breton, sans qui j’aurais abandonné plusieurs fois. Quant à Amandine, qui nous a quittés au bout de 2 jours, je lui souhaite de revenir en Corse pour des sentiers plus abordables (mare a mare, mare e monti…).

Les petits désagréments : La casquette oubliée au 1er refuge (remplacée à Bavella), l’Opinel oublié au 2nd refuge (c’est balaud !), les ampoules aux pieds (merci les épingles à nourrice et pansements divers), les piqûres de punaises et moustiques (privilégier le bivouac), et une dent en moins par la faute d’un saucisson un peu trop dur.

Hébergement : Nuits en refuge, excepté à Vizzavona. Repas du soir préparé par le gardien (pâtes principalement). Petits déjeuners corrects, sauf quelques refuges où rien n’est prévu.
Les refuges : Pas d’arrêt à Capannelle et Tighjettu, en-cas midi à l’Onda et Ortu di u Piobbu, pour tous les autres, bon accueil avec plus ou moins de "chaleur humaine".
Douche froide dans tous les refuges, excepté à Vizzavona (2 €) et Ascu Stagnu (Haut Asco).

Ravitaillement : Tous les refuges proposent un ravitaillement plus ou moins sommaire, le mieux achalandé étant celui d’Usciolu. La Pietra est disponible partout (et ça c’est important !).

Matériel : Pas grand-chose à dire (près d’un an de préparation tout de même !).
 - Genouillères : Utiliser des vraies (pas celles qui roulent sur la cuisse).
 - Tente + matelas : Inutile (les refuges en sont pourvus).
 - Chargeur APN : Inutile (je n’ai utilisé que 2 batteries sur 3).
 - Sac à dos : 45 l c’est bien mais il y a plus léger (voir le site de la MUL). 13 kg avec l’eau c’est un grand maximum, plus c’est du masochisme.

Eau : Nous n’avons jamais manqué d’eau. J’avais 2,6 litres (Loïc 2 litres). Nous avons toujours trouvé des sources ou des ruisseaux (que nous avons considérés comme des sources). Les points d’eau sont plus nombreux au sud qu’au nord.

Pourquoi 11 jours et pas les 15 du topo-guide ?
Certaines étapes sont plus courtes ou plus faciles que d’autres. Mais nous avions aussi une bonne condition physique, une bonne préparation, un sac adapté. A aucun moment, il n’a été question d’un exploit sportif.

Budget hors matériel (arrondi) :
 - Bouffe (repas, courses, bières…) : 400 €
 - Logistique (train, avion, taxi…) : 275 €
 - Hébergement (gîtes, refuges) : 150 €

Les coucous amicaux :
Les alsaciens : Raph, Fred, Flo, Christelle et Fanny (dans le désordre).
La bande d’Amiens (dit les bébés) : Guillaume, Eric… et les autres.

Les mercis : Marie mon épouse, et tous ceux qui ont cru à mon projet et surtout à ma réussite. Pour leur accueil, merci aux bergeries de Vaccaghja et Vallone. Et également pour leur accueil, merci à Liliane et René.

Conclusions : Pour faire le GR 20, la motivation ne suffit pas. Il faut déjà avoir randonné, posséder quelques notions d’escalade (savoir où mettre ses pieds et ses mains), et avoir un mental d’enfer.

Ah, j’oubliais : j’ai perdu 3,5 kg (même avec la bière tous les soirs !)

Jour 1 : De Conca au refuge d’I Paliri
7h20 pour 6h15 dans le topo-guide, dénivelé positif 1105 m, dénivelé négatif 300 m, 1055 m max
Jour 2 : Du refuge d’I Paliri au refuge d’Asinau (variante alpine)
7h30 pour 6h00 dans le topo-guide, dénivelé positif 1115 m, dénivelé négatif 640 m, 1635 m max
Jour 3 : Du refuge d’Asinau au refuge d’Usciolu
8h50 pour 8h30 dans le topo-guide, dénivelé positif 1060 m, dénivelé négatif 845 m, 2134 m max
Jour 4 : Du refuge d’Usciolu au refuge de Prati
6h45 pour 6h30 dans le topo-guide, dénivelé positif 680 m, dénivelé négatif 610 m, 2041 m max
Jour 5 : Du refuge de Prati à Vizzavona par le refuge d’e Capannelle
10h15 pour 10h50 dans le topo-guide, dénivelé positif 870 m, dénivelé négatif 1770 m, 1840 m max
Jour 6 : De Vizzavona au refuge de Petra Piana par le refuge de l’Onda (variante des Crêtes)
11h15 pour 10h40 dans le topo-guide, dénivelé positif 1845 m, dénivelé négatif 925 m, 2141 m max
Jour 7 : Du refuge de Petra Piana au refuge de Manganu
6h45 pour 6h00 dans le topo-guide, dénivelé positif 575 m, dénivelé négatif 815 m, 2225 m max
Jour 8 : Du refuge de Manganu au refuge de Ciottulu à i Mori
9h00 pour 8h00 dans le topo-guide, dénivelé positif 1055 m, dénivelé négatif 665 m, 1991 m max
Jour 9 : Du refuge de Ciottulu à i Mori au refuge d’Ascu Stagnu par le refuge de Tighjettu
9h45 pour 10h00 dans le topo-guide, dénivelé positif 1045 m, dénivelé négatif 1615 m, 2183 m max
Jour 10 : Du refuge d’Ascu Stagnu au refuge de Carrozzu
5h30 pour 4h45 dans le topo-guide, dénivelé positif 620 m, dénivelé négatif 770 m, 2010 m max
Jour 11 : Du refuge de Carrozzu à Calinzana  par le refuge d’Ortu di u Piobbu
11h15 pour 10h00 dans le topo-guide, dénivelé positif 1000 m, dénivelé négatif 1995 m, 2020 m max

Pour toi, Franck

Et maintenant, toutes les photos en diaporama
... chargement d'un diaporama en cours ...

Commentaire posté par Thibaut le 18/10/2010
Yop Bruno! Un petit coucou amical pour te filer l'adresse du blog de notre GR !
http://notregr20nord2010.over-blog.com

Commentaire posté par Franck le 04/09/2010
Bravo Bruno pour le GR et pour ton blog.
Ça donne vraiment envie.
J'ai l'impression que tu en as pris plein les yeux.
Merci pour la dédicace.

Commentaire posté par Thérèse le 24/08/2010
Bravo à toi mon cher Bruno, quelle pêche d’enfer !
Tes photos sont superbes et montrent les difficultés trouvées au passage.
Je pense que c’est un souvenir inoubliable et suppose bien que tu n’en resteras pas là.
Grand merci de m’avoir fait partager ces beaux souvenirs.
Je t’embrasse.

Commentaire posté par Françoise le 24/08/2010
Superbes !
Tant les photos que les paysages. Cela n’a pas dû être facile mais je suis contente que tu aies réussi. Mes félicitations pour l’exploit. Mes regrets de ne pouvoir en faire autant.
Bisous

Commentaire posté par Le Grand Maître de la Cause le 02/08/2010
Bonjour Bruno,
Félicitations pour ton périple.
J'espère que tu as pu apprécier la beauté des paysages, la sympathie des randonneurs et le rythme de la marche sur ce magnifique GR.
Rien que de voir tes photos, plein de souvenirs me reviennent.
Encore bravo et à plus tard de nouvelles aventures!
Le Grand Maître de la Cause

Commentaire posté par Tibo le 02/08/2010
Salut Bruno !
Un petit coucou d'Amiens où nous venons de rentrer ! (Hé oui! 2 semaines de plage avec la petite famille pour se remettre du gr 20). On a eu une petite pensée pour vous en arrivant à Calinzana vous imaginant sous la chaleur qui nous en a fait baver sur la fin! En tout cas chapeau bas pour ce périple que vous avez réussi, c'est en le faisant que l'on se rend compte de sa véritable difficulté.
Passe un salut amical à Loïc et à un de ces jours!

Commentaire posté par Denis le 27/07/2010
Bon, j'ai un peu regardé ton parcours et les photos.
Très bien, félicitation.
Et maintenant ?

Commentaire posté par Christophe le 23/07/2010
Félicitations,
Remarque qu'avec un entraînement au Salbert on ne peut que réussir...
Encore bravo.

Commentaire posté par Angélique le 22/07/2010
Dis donc ça a vraiment l'air sympa. Tu vas avoir pleins de trucs à nous raconter. Est-ce que c'est vraiment physique ? Ça n'a pas été trop dur avec ton souci de santé ?
Vous avez dû avoir chaud ?
Je te souhaite une bonne fin de vacances.

Commentaire posté par Jean-Pierre le 21/07/2010
BRAVO et CHAPEAU
Je sais ce que c'est que de marcher et marcher encore par tous les temps, de jour comme de nuit lorsque j'étais militaire.
Mais là, je suis admiratif car je ne sais pas si malgré la condition physique que j'avais à l'époque, j'aurais été capable de faire ce fameux GR 20 comme tu l'as fait, voir même tout simplement le faire dans les temps.
Amicalement.

Commentaire posté par Jean-Philippe le 21/07/2010
Hey Bruno,
Le rouge et blanc sont des couleurs qui te vont très bien. Comme dit Marie, "à quand le prochain GR", à vous deux ? Ce serait le GR 10, de l'Atlantique à la Méditerranée...?
Je te tire mon chapeau, tout d'abord pour l'exploit en lui-même, joli moral et joli courage. Et pour les photos, du Nord au Sud et l'inverse est aussi vrai... Superbes. Effectivement, cela donne un aperçu des dénivelés, du bonheur qui se lit, et de la beauté des sites.
Néanmoins, tu ne nous parle pas du bronzage ?...
A bientôt, pour le tour du Mont Blanc ? A quand à Annecy ?
Bizs

Commentaire posté par Joël le 19/07/2010
Chapeau bas !!
Les superbes et impressionnantes photos soulignent bien un authentique exploit.
En tant qu'ancien sportif, j'estime avec admiration les efforts consentis et je te félicite pour la réussite de ce périple.
Bonne fin de vacances et encore bravo.

Commentaire posté par Sabrina le 19/07/2010
Un grand bravo. Ca fait si longtemps que tu nous en parles, tu t'es préparé des mois à l'avance, tu as tout prévu et tu es arrivé jusqu'au bout. Effectivement comme tu le dis, la motivation ne suffirait pas ! Quel courage mais ça valait le coup, tes photos sont vraiment splendides. Gros bisous.

Commentaire posté par Fred le 19/07/2010
Bravo à toi, franchement cela doit valoir le coup, que de souvenirs, pour moi cela semble incroyable ciao et à bientôt.

Commentaire posté par Marie le 18/07/2010
Bravo pour l'exploit en lui-même ... Ton rêve s'est réalisé, mais tu avais tout fait pour y arriver.
Bravo pour les photos que je trouve soit simplement belles, ou magnifiques ou sublimes ...
Je ne dis pas "à quand la prochaine ?", car ça veut dire que tu ne seras pas avec moi ...
mais ...
allez soyons fous ...
"à quand la prochaine ?"

Commentaire posté par Françoise le 18/07/2010
J'ai regardé toutes les photos. Super même si je ne réalise pas toutes les difficultés!
Si tu as un peu de temps, j'aimerais avoir les photos sur lesquelles tu figures.
Encore bravo.
Bisou

Commentaire posté par Marie-Hélène le 18/07/2010
Bravo, moi je m'inscris pour les 3,5 kg en moins, c'est où ?
Le reste trop dur je suis pas motivée !
Magnifique tu dois être super content ?
Biz.

Commentaire posté par Michel le 18/07/2010
Félicitations, t'es un champion !

Commentaire posté par Jean M. le 18/07/2010
Je t'admire de pouvoir faire tout cela et je t'envie. J'ai aussi marché un peu dans les Pyrénées mais j'ai du abandonner, trop fatiguant surtout avec ma chimio. Continue et bise.

Commentaire posté par Fred le 18/07/2010
Salut Bruno,
Mille félicitations, bon repos et bonnes réflexions pour la prochaine "balade" (peut-être la traversée de la Réunion Nord-Sud en passant par les cirques et le volcan ;-)?)
Bise

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

blogger